Vallée de la Fensch

Configuration d’un Pôle Territorial de Coopération économique dans la vallée de la Fensch.

La Vallée de la Fensch s’illustre dans l’actualité par la fermeture de ses hauts fourneaux et les licenciements associés. Dans ce contexte, créer de l’activité et de l’emploi est un impératif pour tout acteur économique. En s’inspirant du concept de Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) promu par le Labo de l’ESS de Claude Alphandery, Bernadette Festor, dirigeante de VALO’, une importante entreprise d’insertion du Val de Fensch et Philippe Lerouvillois, consultant ECOTA en Economie Positive mettent en œuvre un partenariat pour configurer un PTCE en Ecologie Industrielle.

VALO’ est une entreprise d’insertion de 68 salariés développant une activité de propreté, de tri de déchets et de ressourcerie. Cette entreprise citoyenne dont la dirigeante, Bernadette Festor, a récemment été distinguée par le prix Ernst et Young de l’entrepreneur de l’année 2012, catégorie engagement sociétal, souhaite développer de nouvelles activités pour lutter contre l’exclusion sociale en Val de Fensch. Philippe Lerouvillois, accompagne la démarche dans le cadre d’un partenariat de longue durée.
Le concept de Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) développé par le Labo de l’ESS ; il peut se définir comme « un regroupement, sur un territoire donné, d’initiatives, d’entreprises et de réseaux de l’économie sociale et solidaire associé à des PME socialement responsables, des collectivités locales, des centres de recherche et organismes de formation, qui met en œuvre une stratégie commune et continue de coopération et de mutualisation au service de projets économiques innovants de développement local durable. ».

La configuration du pôle territorial envisagé en Val de Fensch consiste en l’opérationnalisation d’un approfondissement du tri, de la collecte et de la valorisation de déchets sur le territoire. VALO’ mettra en œuvre ces activités qui peuvent qualifier ses publics en insertion vers des métiers de préventeurs déchets, de caristes et de chauffeurs routiers. Des partenariats forts sont en cours d’élaboration avec des collectivités locales (les communautés d’agglomération du Val de Fensch et de Cattenom ; le Conseil Général 57) et une institution de recherche et de formation : l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires de Vandoeuvre (pour son expertise dans la valorisation des déchets organiques).

Philippe Lerouvillois intervient sur ce projet comme maître d’œuvre délégué ; le recrutement d’un chargé de développement du PTCE est en cours à fin 2013, il sera chargé de la mise en place de partenariat avec des entreprises classiques (émetteurs de déchets).

Contact : philippe@ecota.fr